« Sonko, Khalifa, Karim : les alliances du diable », selon Massal

Mouhamed Lamine Massaly brocarde la coalition de l’opposition (PDS, Pastef, Taxawu Sénégal, Pur) en perspective des locales de 2022.

Debout comme un seul homme, l’opposition s’est battue contre Macky Sall dans sa volonté de briser l’élan politique de Karim Wade.

Solide comme un bloc de pierres, l’opposition s’est encore érigée en bouclier pour défendre Khalifa Sall dans le dossier de la caisse d’avance de la mairie de Dakar.

Soudée comme les charpentes métalliques d’un édifice, l’opposition s’est encore et encore mobilisée pour dire non au régime en place qui voulait conduire Ousmane Sonko accusé de viol à la potence.

Aujourd’hui, cette opposition combattante est trahi par ces trois hommes politiques qui ne sont motivés que par leurs propres intérêts et leurs survies politiques.

En créant une alliance de politique politicienne , ils vont largement contribuer à fragiliser la véritable opposition qui se bat pour des principes républicains.

L’opposition sera debout pour se dresser contre cette alliance calculée Sonko-Khalifa-Karim.

D’ailleurs, l’épée de Damocles plane sur leurs têtes surtout qu’ils ont des démêlés avec la justice. Aussi ont-ils créé une alliance pour engager des négociations de minuit avec Macky Sall pour leur survie politique?

Quoi qu’il advienne, l’opposition sera toujours là pour jouer son rôle d’alerte et de veille .

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Résoudre : *
14 ⁄ 7 =