Maître Moussa Sarr, Prince du barreau (Par Majib Sène)

Le Sénégal a toujours eu de très grands avocats tels Lamine Gueye, Valdiodio Ndiaye, Boubacar Gueye Yaguemar, André Guillabert, Doudou Thiam, Abdoulaye Wade, Mbaye Niang et tant d’autres dont les souvenirs sont gravés dans nos mémoires. Les générations se sont succédées et dans chacune d’elles, émergent des ténors qui impriment leurs noms sur les tablettes de l’histoire comme une écriture en incuse d’Oracle.

Maître Moussa Sarr que je surnomme le prince du barreau, fait partie de ces célébrités qui ont tous les dons à savoir l’éloquence, l’aisance, la juste répartie, et l’excellence dans les débats. Avec un port altier et une disponibilité dans toutes les situations, il émeut la sensibilité de ses contradicteurs avec des arguments dont on ne sait leurs sources. C’est parce que l’homme possède une culture dont la vastitude se mesure à l’aune de son expérience du barreau et de la société. Jeune, dynamique, intelligent et généreux, il possède les outils nécessaires pour forger son propre destin dans un monde miné par ses excès et ses contradictions.

Il a forgé son caractère dans le milieu rural où il est né, avec ses valeurs, ses vertus faîtes d’abnégation, de sacrifice, de sagesse et de convictions profondes. Ainsi outillé, la ville n’a jamais réussi à le dénaturer encore moins à l’orienter vers des choses qui jurent d’avec ses sentiments acquis depuis sa naissance. Les succès qu’il remporte au barreau et à l’extérieur, ont fait de lui un avocat efficace qui se respecte et que l’on respecte. Son art de convaincre est pourrait on dire un don de Dieu qu’il croit et qu’il adore avec toutes les implications psychologiques qui en découlent. Dans son noble métier, il chemine vers un avenir prometteur tant il est vrai que son unique crédo, c’est de rester fidèle à ses convictions c’est à dire, mourir avec ses idées plutôt que de vivre avec celles des autres.

Cette démarche n’est ni vanité, ni suffisance mais une belle leçon de vie enseignée par nos vaillants devanciers dont l’un des plus célèbres est sans aucun doute, Kocc Barma Fall ce grand philosophe du Cayor. Le Sénégal peut s’enorgueillir d’avoir des filles et fils de la dimension de Maître Moussa Sarr fier de sa Sénégalité qu’il porte en bandoulière.

Sa particularité, c’est d’être un homme qui croit en ses capacités et toujours prêt à s’investir dans les bonnes causes. Sa générosité et sa compassion l’amènent très souvent à plaider gratuitement et à remporter des victoires à la fois rayonnantes et éclatantes. Cette posture des Samba Linguére des temps modernes lui sied à merveille et pour rien au monde, il ne s’en départira.

La grandeur d’un homme se mesure par sa fidélité à ce qu’il croit juste, par sa loyauté dans ses relations, par sa générosité sans artifice,par son sens de l’honneur et par son esprit d’équité. Pour l’avoir connu et pratiqué tant soit peu nous pouvons affirmer sans ambages que l’homme est ainsi fait.

Salut Maître et que Dieu veille sur vous.

Majib Sène

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Résoudre : *
25 × 15 =